RECHERCHER

Politique et spectacle

Article publié le 27 janvier 2019 par Pour l'Unité dans Chronique @

Est-ce l’air du temps, qui veut que les hommes politiques et les animateurs d’émissions de divertissement se retrouvent sur un même plateau de télé pour évoquer des questions très sérieuses de politique qui engagent le destin d’un pays sur des enjeux graves et essentiels ? Il semblerait bien. Mais n’y aurait-il pas un mélange disgracieux des genres, une sorte d’incompatibilité de traiter de ces deux activités ensemble, à l’image de l’huile qui surnage immanquablement au-dessus du vinaigre quand on la laisse reposer ? N’est-ce pas se donner en spectacle et pour quelle utilité ? Mais au fait, qu’est-ce qu’un spectacle ?

Pour le Larousse : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/spectacle/74093

  • « Ensemble de ce qui se présente au regard, à l’attention, et qui est capable d’éveiller un sentiment : Contempler le spectacle d’un coucher de soleil.
  • Représentation théâtrale, projection cinématographique, etc. : La rubrique des spectacles dans un journal.
  • Ensemble des activités du théâtre, du cinéma, du music-hall, etc. : L’industrie du spectacle. »

Pour l’Encyclopædia Universalis : https://www.universalis.fr/dictionnaire/spectacle/

  • « ce qui se présente au regard et peut retenir l’attention
  • représentation (théâtre, cinéma, cirque, sports…)
  • ensemble des activités théâtrales, cinématographiques… (le monde du spectacle) »
On comprend bien que pour ces deux grands spécialistes de la langue française, la politique n’a rien à voir avec une quelconque notion de spectacle.

Il est donc légitime de s’interroger sur le degré de maturité intellectuelle de ces politiciens qui se rendent à de telles émissions où la polémique et le « buzz » pour les producteurs sont certainement un des buts principaux recherchés en vue d’acquérir toujours plus de notoriété et d’audimat, Graal des médias modernes. Ces politiciens ont-ils conscience qu’ils donnent dans la pure démagogie ? Par ce type de pratique qui devient habituelle, la parole politique, déjà si déconsidérée, puisque très souvent utilisée pour leurrer les citoyens (v. sur ce sujet la chronique @ de décembre 2016 https://www.pourlunite.com/le-respect-de-la-parole-donnee-en-politique-mensonge-souhaitable-ou-langage-de-verite/), ne sera plus qu’un spectacle de marionnettes, du grand Guignol. Mais comment des hommes politiques peuvent-ils sérieusement croire que les questions de politique se débattent au sein de ce type d’aréopage ?

Au fait, en continuant la recherche sur le mot spectacle, L’Encyclopædia Universalis nous indique l’expression suivante : « se donner en spectacle : attirer l’attention (souvent de façon ridicule)« . Tout est dit, et c’est bien triste ! Heureusement que le ridicule ne tue pas !

Mahrien

Janvier 2019