RECHERCHER

La Sainte Famille

Article publié le 26 décembre 2019 par Père Jérôme MONRIBOT dans Billet spirituel

Petit billet spirituel en lien avec les lectures propres à la messe du dimanche de la Sainte Famille (29 déc. 2019)

 

L’atmosphère de Noël nous invite à réfléchir sur la famille chrétienne, sur ses problèmes actuels, sur sa sainteté, sur sa mission. Qui dira que la famille chrétienne n’est pas en crise, enveloppée par cette « sécularisation » ou cet esprit de consumérisme qui menace le bien même de l’enfant (cf. PMA & GPA) ?

La famille chrétienne, dit saint Paul (cf. 2e lecture) est le sanctuaire de l’amour. Elle est le miroir de cette famille qu’est Dieu-Trinité. Voilà une réalité qui devrait porter à la réflexion les parents et les enfants chrétiens.

Pour les parents : Certes, avec le sacrement de mariage sont accordées la rédemption et la transfiguration de l’amour conjugal. Mais n’oublions pas que les parents, étant les premiers éducateurs de leurs enfants, doivent également se sentir attentifs à l’évangélisation qui vient de leurs enfants. J’ai vu des parents se convertir en voyant leurs enfants prier ! Et donc, si les parents ignorent les règles élémentaires de la grammaire de l’amour, comment pourront-ils être eux-mêmes les éducateurs de l’amour ?

Pour les enfants : pourquoi, cédant aux modes de la société ou des réseaux sociaux, ne seraient-ils que critiques vis-à-vis de leurs parents ? Ah oui, c’est vrai… On parle beaucoup, de nos jours, de la crise des ados… Pourtant, j’ai vu des jeunes traverser sans graves difficultés cette période de croissance et se construire, vertueusement, sur le modèle de leurs parents. Le foyer familial n’était pour eux ni une auberge de jeunesse, ni une salle de jeux mais un lieu de culte, de prière, de générosité et de grâces.

En ce dimanche de la Sainte Famille, portons donc dans notre prière tous les papas, toutes les mamans et tous les enfants de la terre. Que la famille redevienne, pour le bonheur de tous, la première cellule d’évangélisation de l’Église. Que chaque enfant puisse avoir un papa et une maman qui les aiment et qui s’aiment.

Tu as voulu, Seigneur, que la Sainte Famille nous soit donnée en exemple ; accorde-nous la grâce de pratiquer, comme elle, les vertus familiales et d’être unis par les liens de ton amour, avant de nous retrouver pour l’éternité dans la joie de ta maison.