RECHERCHER

Le Mystère de l’Église

Article publié le 12 octobre 2017 par Père Jérôme MONRIBOT dans Billet spirituel

Bien qu’étant une réalité dans le monde, tout le monde, malheureusement, ne connaît pas l’Église…

 

Pour certains, l’Église n’est qu’une institution religieuse parmi d’autres, réductible à ses chefs hiérarchiques, son système de croyances, ses rites, ses édifices.

 

D’autres verront en elle un peu plus qu’une simple institution : une autorité morale dont la sainteté de ses membres et la bonté de son enseignement, malgré les vicissitudes de l’histoire, ont profondément bouleversé les sociétés et marque encore les consciences.

 

Quelques uns, enfin, assumant ces deux premières visions mais les dépassant néanmoins dans le regard de la foi qui aime, verront en l’Église un mystère essentiel à l’histoire du Salut. Pour eux, selon les mots mêmes des Écritures, l’Église leur apparaît alors comme le Corps mystique du Christ, la Jérusalem Céleste, la Vigne du Seigneur, l’Épouse immaculée du Dieu vivant.

 

Il est évident qu’un tel regard, aujourd’hui, ne va pas de soi, particulièrement dans une société où l’athéisme et l’indifférence religieuse, voire l’hostilité, nous obligent à penser uniquement l’Église en termes de médiations humaines, avec ses fragilités, ses défaillances et ses scandales.

 

Nous proposerons donc, à la suite de ce billet, d’entrer dans une contemplation du mystère de l’Église, c’est-à-dire de la considérer non plus du point de vue des hommes mais du point de vue de Dieu.

 

• Père Jérôme Monribot

Octobre 2017